First ever kosher Tim Hortons to open in Côte Saint-Luc
Time for dog owners to renew licenses -special evening set aside

Coalition of elected officials at all levels join to oppose Bill 21/Coalition d’élus de tous les paliers de gouvernement contre le projet de loi 21

 A coalition of mayors, city councillors, school board commissioners, and representatives at the provincial and federal level announced today their intention to oppose Bill 21, An Act respecting the laicity of the State, which was recently tabled by the Quebec government.

The coalition of elected officials announced the Rally for Religious Freedom will take place on Sunday, April 14, 2019, from 11:30am to 1 pm in front of the Bernard Lang Civic Centre at 5801 Cavendish Blvd. in Côte Saint-Luc. The public is invited to attend to show their opposition to Bill 21.

Quotes

“Yes, ensuring the neutrality of the state is vitally important. That ensures the equality of all but this awful bill will do exactly the opposite. It will tell some Quebecers that they are not as equal as others. What a terrible message! This bill is unfair, it is unworthy of the Quebec that I love and is effectively illegal when applied to the Quebec and Canadian Charters of Rights. Together, we will use all means legitimately available to oppose it.”

- David Birnbaum, Member of Parliament for D’Arcy-McGee and Official Opposition Critic for Indigenous Affairs

“We intend to work together across jurisdictions to oppose Bill 21. The proposed law discriminates against a number of those people we represent and seeks to treat those who wear a cross, kippa, hijab or turban as second class citizens.”

- Anthony Housefather, Member of Parliament for Mount Royal

“We intend to speak out and defend a value we hold dear–that of ensuring all Quebecers can excel in the professions of their choice, irrespective of their religious beliefs.”

- Mitchell Brownstein, Mayor of the City of Côte Saint-Luc

“Bill 21 violates both the Quebec and Canadian Charters of Rights and Freedoms as well as the UN Universal Declaration of Human Rights. We have a moral obligation to fight this law in every way we can. It discriminates against religious people and limits their job opportunities."

- Dr. William Steinberg, Mayor of the Town of Hampstead

“Bill 21 will institutionalize discrimination for certain jobs in the public service making Quebec the only jurisdiction in North America where candidates who might be entirely qualified, indeed the best candidate, will be barred on the basis of their deeply held religious believes. Quebec's civil service already lacks diversity and the message this Bill sends is that minorities are unwelcome. It flies in the face of the Quebec Charter of Human Rights and Freedoms and what most Quebecers believe that we are a welcoming society where people can be proud of their descent and heritage while being proud of being Quebecers. Clearly this Bill targets Jews, Sikhs and Muslims and as more Quebecers realize it, support for this odious legislation will collapse.”

- Marvin Rotrand, Councillor for Snowdon district of Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (Montreal)

“We must speak out against this legislation together. We stood united against the former PQ government’s Charter of Values in 2014 and I am comforted to see we will do so again. What the government is asking us to do goes against all of the values we teach our children.”

- Angela Mancini, Chair of the English Montreal School Board

Quick facts

 

Une coalition formée de maires, de conseillers municipaux, de commissaires d’école et de représentants de différents organismes provinciaux et fédéraux a annoncé aujourd’hui son intention de s’opposer au projet de loi 21, la Loi sur la laïcité de l’État déposée récemment par le gouvernement du Québec.

La coalition d’élus a fait savoir que le Rallye pour la liberté religieuse se tiendra le dimanche 14 avril 2019, de 11 h 30 à 13 h, devant le Centre municipal Bernard Lang au 5801, boulevard Cavendish à Côte Saint-Luc. La population est invitée à participer pour manifester son opposition au projet de loi 21.

Citations

« Oui, il est essentiel de garantir la neutralité de l’État afin d’assurer l’égalité entre tous, mais cet inquiétant projet de loi fera exactement le contraire. Il indiquera à certains Québécois qu’ils ne sont pas aussi égaux que d’autres. Quel horrible message !  Ce projet de loi est injuste, il est indigne du Québec que j’aime. En fait, il est illégal selon les chartes québécoise et canadienne des droits et libertés. Ensemble, nous utiliserons tous les moyens légitimes à notre disposition pour nous y opposer. »

- David Birnbaum, membre de l’Assemblée nationale pour D’Arcy-McGee et Porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires autochtones

« Nous avons l’intention de travailler ensemble avec les divers paliers de gouvernement pour nous opposer au projet de loi 21. La loi proposée est discriminatoire envers un certain nombre de personnes que nous représentons et elle a pour effet de traiter ceux qui portent une croix, une kippa, un hijab ou un turban comme des citoyens de deuxième classe. »

- Anthony Housefather, député de Mont-Royal à la Chambre des Communes

« Nous avons l’intention de nous faire entendre et de défendre une valeur qui nous tient à cœur : faire en sorte que tous les Québécois puissent exceller dans les professions de leur choix, peu importe leurs croyances religieuses. »

- Mitchell Brownstein, maire de la Ville de Côte Saint-Luc

« Le projet de loi  21 viole à la fois la charte québécoise et la charte canadienne des droits et libertés, ainsi que la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies. Nous avons l’obligation morale de combattre cette loi par tous les moyens dont nous disposons. Elle est discriminatoire envers les personnes ayant des croyances religieuses et elle limite leurs possibilités d’emploi. »

- Dr William Steinberg, maire de la Ville de Hampstead

« Le projet de loi  21 institutionnalisera la discrimination pour certains emplois dans la fonction publique, faisant du Québec la seule juridiction en Amérique du Nord où des candidats parfaitement qualifiés, voire les meilleurs, seront exclus en raison de leurs convictions religieuses profondes. La fonction publique québécoise manque déjà de diversité et le message de ce projet de loi est que les minorités ne sont pas les bienvenues. Cela va à l’encontre de la Charte des droits et libertés de la personne du Québec et de ce que la plupart des Québécois estiment être une société accueillante où les gens peuvent être fiers de leur descendance et de leur patrimoine tout en étant fiers d’être Québécois. Il est clair que ce projet de loi cible les juifs, les sikhs et les musulmans et à mesure que les Québécois en prendront conscience, l’appui à cette loi odieuse s’effondrera. »

- Marvin Rotrand, conseiller du district Snowdon de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (Montréal)

« Nous devons nous prononcer contre ce projet de loi ensemble. Nous nous sommes unis contre la Charte des valeurs de l’ancien gouvernement du PQ en 2014 et je suis rassurée de voir que nous le referons. Ce que le gouvernement nous demande de faire va à l’encontre de toutes les valeurs que nous enseignons à nos enfants. »

- Angela Mancini, présidente de la Commission scolaire English-Montréal

Faits en bref

Comments

Feed You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been posted. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Your Information

(Name and email address are required. Email address will not be displayed with the comment.)